Ce fond est à Dieu



Là, au plus intime de nous-mêmes, il nous a donné une grande parenté avec lui, cette noble étincelle divine qui nous est plus intérieure et plus intime que nous ne le sommes à nous-mêmes et qui nous est cependant bien étrangère à cause de notre orgueil. (35)


La proximité et
la parenté qu'il y a dans ce fond entre l'âme et Dieu sont si ineffablement grandes, qu'on n'ose et qu'on ne peut en parler beaucoup. (70)


L'homme noble,
l'homme intérieur, est sorti du noble fond de la divinité. Il est formé, noble et pur, à l'image de Dieu. En retour, il est invité, appelé, attiré dans ce fond de Dieu afin d'y avoir part à tout le bien qui se trouve, par nature, dans ce délicieux et noble abîme et que l'homme, par grâce, peut acquérir. (6)


Dieu veut posséder ce fond à lui seul. Il ne veut pas qu'une créature y entre jamais... (5)


Quelle est donc cette
barque dans laquelle notre Seigneur s'assit pour enseigner? C'est l'intérieur, le fond de l'homme. C'est là que notre Seigneur a fixé le lieu de son repos. C'est là qu'il trouve sa joie. (42)


C'est dans ce fond de l'homme obéissant que Dieu s'assied pour enseigner. Là Dieu dispense de si grandes grâces et de tels enseignements, instruisant l'homme intérieurement, que, si c'était nécessaire,
un tel homme pourrait donner des leçons qui combleraient le monde entier. (42)


Si l'homme préparait son fond, il n'y a aucun doute que
Dieu serait obligé de le remplir. Complètement. Sinon le ciel se romprait plutôt pour remplir le vide. Mais Dieu peut encore beaucoup moins laisser les choses vides. Ce serait contraire à sa nature. (1)


Ce que Dieu opère en ces personnes, dans leur fond en contact immédiat avec lui-même, personne ne peut le dire. Aucun homme ne peut en parler à un autre.
Celui-là seul le sait qui l'a éprouvé et il ne peut rien t'en dire si ce n'est que Dieu a vraiment pris possession du fond de son âme. (5)


Les nobles âmes laissent Dieu préparer leur fond. Elles se livrent complètement à Dieu. Elles se quittent elles-mêmes en toutes choses. Elles ne gardent rien pour elles. (5)


Leur fond leur rend à eux-mêmes témoignage que
c'est Dieu qui l'a préparé et purifié. (5)