Elève ton ‘gemüt’



Ils doivent en tout temps se lever, élever leur ‘gemüt’ en Dieu, et affranchir le fond de leur âme. (5)


Puisque Dieu est esprit,
l'esprit créé doit se concentrer, s'élever, puisse plonger, avec un "gemüt" vierge, dans l'esprit incréé de Dieu. De même que l'homme, avant sa création, était éternellement Dieu en Dieu, de même, maintenant, il doit faire retour en Lui avec toute sa nature créée. (70)


La
véritable prière est une véritable ascension en Dieu. Elle élève si bien le ‘gemüt’ que Dieu peut entrer dans le fond le plus pur, le plus intime, le plus noble, le plus intérieur où est la véritable unité. (24)


Tout homme de bien, quand il veut prier, doit recueillir en lui-même ses sens extérieurs, regarder en son 'gemüt' pour
s'assurer qu'il est bien tourné vers Dieu. (40)


Pousse ton ‘gemüt’ vers les hauteurs et dans le désert intérieur. Pousse là tout ton troupeau comme messire Moïse. (15)


Dégage-toi en vérité de toi-même et de toutes choses créées et élève pleinement ton ‘gemüt’ à Dieu, au-dessus de toutes les créatures, dans le profond abîme. Là,
plonge ton esprit dans l'esprit de Dieu dans un véritable abandon de toutes tes facultés, supérieures et inférieures. (15)


Notre Seigneur avait dit à saint Pierre: "Duc in altum, conduis ta barque en haute mer." Cela veut dire:
élève ton ‘gemüt’ et toutes tes facultés, bien haut au-dessus de toi-même et au-dessus des choses inférieures et sensibles. (42)


Abraham laissa le serviteur et l'âne au pied de la montagne, lorsqu'il dut sacrifier à Dieu, et
il monta seul avec son fils au sommet de la montagne. De même, laisse l'âne, c'est-à-dire l'homme animal qui est bel et bien un âne, et le serviteur, c'est-à-dire la raison qui est bien, en effet, une servante. Ils ont servi tous les deux à conduire l'homme au pied de la montagne de l'ascension. Mais ils doivent rester là. (59)


Tu laisseras donc en bas ces deux hommes et
tu monteras seul avec le fils, c'est-à-dire avec le ‘gemüt’, dans le lieu secret, dans le ‘sancta sanctorum’, pour y faire ton sacrifice. Là, offre-toi pleinement. Entre à l'intérieur et cache ton mystérieux ‘gemüt’ dans le mystère de l'Abîme divin. (59)