Humilité



Beaucoup de gens simples avancent plus vite que ceux-ci ne le font avec les hautes conceptions de leur raison. Car les gens simples suivent Dieu simplement, ils ne savent pas faire autrement. (3)


Mais si les
raisonneurs suivaient Dieu et s'abandonnaient à lui ils parviendraient au but d'une façon bien supérieure et avec plus de joie, car leur raison les aide merveilleusement en tout. (3)


Il est des âmes qui se présentent avec leur subtilité naturelle, leurs conceptions rationnelles, leurs hautes spéculations.
Avec tout cela elles troublent le fond. (5)


Cependant, voici que des gens ignorants s'en viennent et se donnent des airs comme s'ils avaient complètement pénétré le mystère.
Ils parlent si merveilleusement de ce dont aucune créature ne saurait parler. (28)


Laissons donc cela aux grands clercs qui, ayant la foi à défendre, ont le devoir de parler sur ce sujet sur lequel ils ont d'ailleurs écrit de gros livres. Quant à nous, tenons-nous-en à une
foi simple. (29)


Laissez les grands clercs étudier ces questions et en disputer. En dépit de leur impuissance,
il faut bien qu'il leur soit permis de balbutier, pour que la sainte Eglise ne soit pas mise en péril par les hérétiques. (28)


Nous devons avoir une foi simple, vraie, entière, au Dieu unique dans la trinité des personnes.
Une foi non pas compliquée mais simple et pure. (16)


Si maintenant l'homme qui en est arrivé là voulait laisser oisives ses facultés inférieures sans rien faire d'autre que de les laisser dormir, il n'en sortirait rien de bon. Les facultés inférieures, il faut les traiter pour ce qu'elles sont, autrement le saint Esprit s'en irait aussitôt, car cela donnerait naissance à
l'orgueil spirituel, à une liberté désordonnée, et l'homme tomberait dans la complaisance en sa raison propre. Cela ne mènerait à rien de valable sinon à une totale stagnation. (11)


Au contraire, c'est avec une grande
humilité qu'on doit se soumettre à la volonté divine. Dieu exige alors de l'homme un détachement plus complet que jamais, mais aussi plus noble, beaucoup plus noble qu'auparavant: une plus grande pureté, une plus grande simplicité, une plus grande et une plus authentique liberté et unité, un plus grand silence intérieur et extérieur, une plus profonde humilité ainsi que toutes les vertus propres aux facultés inférieures. (11)


C'est ici qu'on se plonge le plus profondément dans le fond de l'humilité. Car
plus on va profond, plus haut on s'élève. Hauteur et profondeur sont ici une seule et même chose. (40)


L'homme, alors, a plus besoin que jamais de se plonger profondément dans l'abîme de l'humilité, parfaitement abandonné.
Plus il s'abaisse dans une profondeur sans fond, plus Dieu le prend intérieurement, lui et toutes ses œuvres, et plus il l'enrichit de ses dons, réalisant d'une manière surnaturelle les œuvres de cet homme. (61)


Alors l'homme devient l'intime de Dieu.
De là naît un homme divin. (11)