L’étroit sentier



Le Seigneur montre alors à cet homme le chemin difficile et ténébreux, l'étroit sentier par lequel il a passé. Personne ne peut plus lui nuire, et il est bien dédommagé de toute sa misère. (77)


Enfants, pour suivre ce chemin sombre et inconnu on doit
quitter la voie large et spacieuse, car elle conduit à la mort éternelle, ainsi que le dit l'Evangile. On doit bien plutôt aller par la voie étroite. La voie étroite et resserrée est un tout petit sentier. (61)


Le long de cet étroit sentier, d'un côté et de l'autre, il y a de minuscules espaces qui vont toujours par deux.
C'est entre les deux qu'il faut passer. D'abord il y a d'un côté la ‘science’ et de l'autre l' ‘ignorance’; il ne faut s'arrêter à aucune mais passer grâce à une foi toute simple. Un peu plus loin il y a la ‘sécurité’ et l' ‘insécurité’; on passera grâce à la sainte espérance. Ensuite se présentent la ‘paix de l'esprit’ et l' ‘agitation de la nature’; on passera entre elles grâce au parfait abandon. Plus loin encore on rencontre la ‘présomption’ et la ‘crainte injustifiée’; on passe entre elles grâce à l'humilité. (61)


Les justes suivent un étroit sentier
entre la paix et l'inquiétude, entre la présomption et une crainte exagérée, entre la pleine sécurité et le doute. Et que la vraie paix, la liberté de l'esprit et la pleine sécurité viennent à resplendir en eux, aussitôt ils les plongent dans le fond, sans s'y attacher. (77)


Les ‘libres esprits’ qui se glorifient d'une fausse liberté, ceux qui se prévalent témérairement d'une fausse passivité et d'une fausse paix, ceux qui s'obstinent dans les formes et les règles de dévotion qu'ils se sont données à eux-mêmes... Tous ceux-là
n'ont pas voulu suivre l'étroit sentier. (77)


Bonnes gens, vous qui vous occupez de saintes images, de pieuses pensées, d'édifiantes manières et de bonnes œuvres, ce n'est pas pour vous que je parle ici. Ne tenez donc pas compte de ce que je dis. Mais je pense uniquement à certaines âmes spéciales qui doivent marcher sur ces chemins ténébreux et se faufiler à travers ces étroits sentiers.
Ce n'est pas l'affaire de tout le monde. (64)