Agapè absorbe tout le bien



L'amour absorbe tout le bien qui se trouve au ciel, dans les anges, dans les saints, dans les souffrances des martyrs. Il accapare tout ce qui est bon dans l'ensemble des créatures du ciel et de la terre et qui se perd en grande partie ou du moins semble se perdre. (39)


Si ta charité est plus forte que la charité de celui qui fait quelque bien, ce bien, en vertu de ta charité, t'appartiendra plus qu'à celui qui le fait. Ah! Combien il y a de psautiers et de nocturnes récités, de messes dites et chantées, de grands sacrifices accomplis, dont le mérite ne va aucunement à celui qui pose ces actes, mais est attribué complètement à celui qui a cette charité. (39)


Dans la vie éternelle, l'amour est si grand que l'âme qui connaît la supériorité d'amour d'une autre
s'en réjouit aussi fort que si cet amour était sien. (39)


Que saint Paul ait eu un ravissement, c'est que Dieu le voulait pour lui et non pas pour moi. Mais si je goûte la volonté de Dieu,
ce ravissement m'est plus cher en saint Paul qu'en moi-même. Et une fois que je l'aime vraiment en lui, ce ravissement et tout ce que Dieu a fait à l'apôtre est aussi vraiment mien que sien, dès lors que je l'aime en lui aussi bien que s'il était en moi. (40)


S'il plaisait à Dieu de donner à un païen ou à un juif, ou à un homme d'au-delà des mers que tu n'as jamais vu, toute la récompense qu'en cette épreuve tu pourrais mériter, purification ou félicité, tu devrais, du fond de ton cœur et en conformité avec la volonté de Dieu,
le vouloir pour cet étranger aussi bien que pour toi-même. (76)


Tout ce qu'elles reçoivent, elles le reportent en lui. Elles ne s'attribuent rien mais rendent tout au fond,
laissant le bien à celui de qui vient le bien. Voilà vraiment les colonnes sur lesquelles repose la chrétienté. Mes enfants, si nous n'avions pas ces colonnes et si nous ne pouvions pas nous appuyer dessus, cela irait bien mal pour nous, sachez-le bien. (75)


Et plus on a sur terre de pareils sentiments, plus noblement on jouira de tout ce bien dans l'éternelle félicité. Qui
saisit ainsi le maximum de bien avec la mesure de la charité en possédera le plus là-haut. (39)